Un pôle de concertation sur les pratiques phytosanitaires.

Que vous les utilisiez dans le cadre professionnel ou à titre amateur, le Comité régional PHYTO vous informe de manière objective et répond à vos questions pour un usage durable et raisonné des produits phytopharmaceutiques.

De nouveaux herbicides pour les particuliers

 

 

Suite aux nombreuses communications autour du Roundup®, il semble important de rappeler les faits et de donner une information complète.

Entre le 1er juin 2017 et le 30 novembre 2018, un premier arrêté du Gouvernement wallon (AGW du 30 mars 2017) interdisait l’utilisation en Wallonie de tout produit phytopharmaceutique contenant du glyphosate. L’interdiction concernait notamment les utilisateurs non professionnels, c’est-à-dire les particuliers.

Depuis le 6 octobre 2018, les herbicides « synthétiques totaux » – parmi lesquels figurent les produits à base de glyphosate – sont interdits de vente et d’utilisation pour les particuliers en Belgique par un arrêté royal (AR du 16 septembre 2018). Plus concrètement, ces herbicides « synthétiques totaux » ont une action sur tous les végétaux et ne sont pas d’origine naturelle.

On peut donc s’étonner de voir des produits étiquetés Roundup® disponibles à la vente dans les jardineries, magasins de bricolage et pépinières. Ces produits, comme vous avez pu le découvrir sur les réseaux sociaux ou dans la presse, ne contiennent pas de glyphosate, mais de l’acide pélargonique ou de l’acide acétique. Ces produits à base de substances d’origine naturelle ou en tous points identiques à des substances d’origine naturelle sont donc autorisés par la législation belge pour l’utilisation par les particuliers. Les actes d’autorisation des produits concernés reprennent les dénominations « Rapid Concentrate », « Contact » ou « Contact Pump'n go ». C’est d’ailleurs sous ces appellations qu’ils sont repris sur Phytoweb (https://fytoweb.be/fr), la source officielle des produits phytopharmaceutiques autorisés en Belgique.

Parmi ces produits proposés aux particuliers, l’un contient de l’acide acétique qui est le composant principal du vinaigre ménager que l’on peut trouver dans le commerce. En Belgique, l’utilisation du vinaigre ménager est interdite pour le désherbage. Le vinaigre fait partie d’une catégorie des produits phytosanitaires qui s’appellent les substances de base. Les substances de base sont des produits vendus à d’autres fins (alimentaire notamment), mais qui peuvent aussi être utilisés pour la protection des cultures. Le vinaigre est, à ce jour, autorisé pour la désinfection, notamment de certaines semences (telles que les semences de céréales, de carotte, de radis ou de tomate par exemple). Les herbicides à base d’acide acétique, autorisés à la mise sur le marché, la vente et l’utilisation pour leur action désherbante, peuvent également contenir des phytoprotecteurs, synergistes et co-formulants qui permettent un fonctionnement sûr et efficace du produit. Un produit herbicide contenant de l’acide acétique n’est donc pas équivalent à du vinaigre ! Des précautions d’usage sont d’application pour les nouveaux produits « Rapid Concentrate », « Contact » et « Contact Pump'n go » pour assurer la sécurité de l’applicateur, la protection des organismes aquatiques et des pollinisateurs. De plus, il est important de rappeler que tous les produits phytopharmaceutiques agréés ont dû suivre une procédure d’autorisation stricte au niveau national qu’il soit composé de substances synthétiques ou de substances d’origine naturelle.

Pour des conseils de désherbage alternatifs, nous vous invitons à visiter la page de l’ASBL Adalia : https://www.adalia.be/desherber-autrement.

La pyrale du buis est de retour !

La pyrale du buis est de retour !

 

La pyrale provoque de gros dégâts sur les buis.

Besoin de plus d'informations sur ce ravageur en pleine expansion ?

Respect d'une zone tampon de 1 mètre par rapport aux eaux de surface lors du semis de semences traitées

Pour plus d'informations, cliquez ICI

Mise au point sur les législations relatives aux néonicotinoïdes

 

Pour plus d'informations, cliquez ICI

Interdiction des herbicides synthétiques à usage non professionnel

 

Pour plus d'informations, cliquez ICI

Trois nouvelles mesures à valeur légale prochainement en application en matière d’application de produits phytopharmaceutiques en Wallonie !

A partir du 28 septembre 2018, l'application de produits phytopharmaceutiques (PPP) sera interdite pendant les heures de fréquentation des écoles et des crèches* et ce, à moins de 50 mètres de la limite foncière de ces lieux.

A partir de cette même date, toute application de PPP ne pourra débuter que si la vitesse du vent est inférieure ou égale à 20 km/h.

A partir du 1er janvier 2019, les personnes appliquant des PPP devront utiliser un matériel d'application adéquat bien réglé et en bon état, qui limite la dérive de 50% au minimum. En arboriculture fruitière, cette mesure sera applicable le 1er janvier 2020.

*Cours de récréation et espaces habituellement fréquentés par les élèves dans l’enceinte des établissements scolaires et des internats et espaces habituellement fréquentés par les enfants dans l’enceinte des crèches et des infrastructures d’accueil de l’enfance.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le texte légal : AGW du 14 juin 2018

Phytolicence - Evaluations - Formations

 

 

 

                                                                     

                                      

 

Abonnez-vous à la Newsletter Phytolicence ICI